Conseils pour bien utiliser une chaise romaine

Conseils pour bien utiliser une chaise romaine Posted on janvier 2, 2018Leave a comment

En musculation, la chaise romaine représente l’un des meilleurs appareils les plus recommandés par les coaches sportifs. Elle fournit des résultats immédiats à condition de choisir le modèle adapté, savoir la manier et effectuer les exercices de manière régulière. Le programme d’entraînement repose sur le niveau de l’utilisateur et sa performance physique. Alors, comment procéder ?

Les exercices à privilégier

Pareillement aux autres équipements de fitness, la chaise romaine brûle les graisses superflues et renforce les diverses parties du corps. Afin d’en bénéficier tous les bienfaits, les professionnels dans le secteur recommandent un entraînement en plusieurs étapes. Dans le cadre d’une perte de poids ou d’un renforcement musculaire, la pratique de ce type d’activité dépend des zones cibles à travailler et des objectifs à convoiter. Parmi les mouvements, on découvre :

  • Les relevés de jambes : avant de débuter, le processus requiert une bonne position du corps en gardant le dos droit et en plaçant les coudes sur les barres. Une fois fixé et parfaitement maintenu, les mobilités commencent. Au cours de la séance, tendre les jambes, contracter les muscles du ventre et entamer de manière progressive les mouvements. Attention, il faut ramener les jambes à l’horizontale en étant parfaitement parallèle au sol.
  • Les abdominaux : tout d’abord, les pieds doivent être bloqués afin de conserver une certaine stabilité. Les résultats obtenus seront amplement satisfaisants si l’on adopte la méthode de gainage. En effet, cela constitue une solution efficace et immédiate si l’on désire raffermir les muscles profonds de la ceinture abdominale et empêcher le corps de se courber tout au long de l’activité corporelle.
  • Les relevés des genoux : la session sollicite surtout les muscles du grand droit de la sangle abdominale en statique incluant les obliques et le transverse. En position suspendue à une barre, l’utilisateur remonte les genoux en contractant la masse musculaire et en descendant doucement en évitant de cambrer le bras du dos. En guise de sécurité, cet exercice s’adresse essentiellement aux personnes ayant les performances physiques adéquates. Par ailleurs, mieux vaut préparer le corps en exécutant des étirements qui permettent d’empêcher les douleurs du bas du dos.
  • Les tractions : semblables aux dips, elles contribuent au renforcement du dos et des gros biceps. Suivant le modèle choisi, la barre de tractions réalise une variété de tirage en passant par une prise large, classique ou serrée. En allégeant le poids du corps, la plupart des chaises romaines disposent d’un support robuste situé sous les genoux.

Moyens de dénicher une chaise romaine de qualité 

Les avantages d’une chaise romaine s’expliquent par la fiabilité et la durabilité du produit. Une meilleure utilisation requiert donc un modèle adapté selon les besoins. On la retrouve généralement dans les salles de musculation, mais souscrire un abonnement demeure un investissement à long terme. Afin de faire des économies et éviter les déplacements, il est tout à fait possible de retrouver des modèles abordables sur les sites de vente en ligne accédant à des comparateurs. Toutefois, le prix varie d’une enseigne à une autre en tenant compte des prestations et des références existantes sur le marché. À noter que les chaises romaines sont généralement livrées en pièces détachées d’où l’importance de réaliser le montage soi-même. Le pack s’accompagne souvent d’une notice à respecter à la lettre en vérifiant s’il y a des outils spécifiques à employer.

Favoriser les options supplémentaires

En vue de personnaliser les entraînements, la majorité des chaises romaines intègrent des éléments complémentaires. Que ce soit les tirages ou les extensions, elles introduisent, par exemple, des poulies qui conçoivent un outil idéal dans la consolidation des biceps, des sacs de frappe convenant aux boxeurs et adeptes des arts martiaux. En effet, cet accessoire encourage le perfectionnement des techniques et la continuité des séances. Enfin, les poignées ergonomiques pour produire des pompes larges qui conçoit la méthode Lafay. Cette dernière prône le haut du corps en gratifiant les pompes, les dips et les tractions. Par conséquent, le procédé mobilise successivement des groupes musculaires par des séries prolongées et peu de pause. Cependant, les coaches professionnels conseillent d’équilibrer le nombre d’exercices en adoptant un programme et un niveau d’intensité compatible à chacun. Au final, les novices auront besoin d’un entraînement encadré par un spécialiste expérimenté dans le domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *